Depuis le 7 mars 2022, toutes les restrictions de voyage en Hongrie relatives à la pandémie COVID-19 ont été levées. Les voyageurs ne sont plus obligés de présenter de passe sanitaire, de certificat d’immunité ou de résultat négatif d’un test PCR. De plus, la plupart des mesures sanitaires relatives au coronavirus ont été abrogées. Le port du masque dans les lieux fermés (comme à l’extérieur) n’est plus obligatoire, sauf dans les établissements de santé et établissements sociaux, et la présentation du passe sanitaire pour entrer dans des lieux publics n’est plus nécessaire.

À ce jour, 1 909 948 cas de coronavirus ont été constatés en Hongrie et à Budapest, incluant 1 821 435 guérisons et 46 343 décès.

Fin des restrictions sanitaires liées à la pandémie de coronavirus

Simultanément au décret du 07/03/2022, les règles spécifiques relatives à la participation aux événements sportifs, culturels et professionnels, notamment les festivals de musique et de danse ou les conférences et congrès organisés dans un espace fermé, ne sont plus en vigueur. Les mesures restreignant l’accès à certains services, tels que les établissements d’hébergement ou les thermes, ont été également supprimées.

Informations

Un numéro d’information gratuit concernant le coronavirus en Hongrie et à Budapest est disponible 24 h/24 : +36 80 277 456 / +36 80 277 455. L’Agence du Tourisme hongrois communique régulièrement sur cette question de santé et de sécurité publique. Veuillez également consulter les recommandations et mesures de prévention de l’ambassade de France en Hongrie et de l’Office du tourisme de Hongrie !

Historique des mesures de prévention contre le COVID-19

Le 17/03/2020, la Hongrie fermait ses frontières aux voyageurs étrangers. Les mesures de l’état d’urgence impliquaient :

  • l’interdiction de toute manifestation de plus de 500 personnes en plein air et de plus de 100 personnes en milieu fermé (fermeture des lieux de spectacle) ;
  • la fermeture des écoles et universités ;
  • l’annulation des événements, sauf les événements sportifs se tenant à huis-clos et sous la responsabilité des organisateurs ;
  • la fermeture des magasins à 15 heures tous les jours, sauf les magasins alimentaires et pharmacies ;
  • la fermeture des établissements culturels et de loisirs.

Le 28/03/2020, un confinement partiel était imposé. Seuls les déplacements considérés comme essentiels étaient autorisés. Le décret hongrois prévoyait notamment que :

  • les personnes devaient limiter leurs contacts et garder une distance d’1,5 mètre ;
  • les lieux de restauration étaient fermés (sauf pour la livraison à domicile) ;
  • les sorties du domicile devaient être restreintes au strict minimum et être dûment justifiées.
  • les personnes âgées de plus de 65 ans n’étaient autorisées à faire leurs courses qu’entre 9 h 00 et 12 h 00.

A partir du 27/04/2020, il était obligatoire de porter un masque dans les magasins de la capitale ou pour utiliser les transports publics de Budapest.

Le 18/05/2020, des mesures de déconfinement étaient prises. Cependant :

  • les personnes devaient garder une distance de sécurité d’1,5 mètres ;
  • le port du masque était obligatoire dans les transports publics et les magasins ;
  • l’accès aux magasins d’alimentation, pharmacies et drogueries était exclusivement réservé aux personnes âgées de plus de 65 ans entre 9 h 00 et 12 h 00 ;
  • le service dans les lieux de restauration n’était autorisé qu’en terrasse.

A partir du 29/05/2020, l’intérieur des lieux de restauration (cafés, pâtisseries, restaurants, etc.) était de nouveau accessible.

Le 16/06/2020, le Parlement de Hongrie votait la levée de l’état d’urgence. La réouverture des frontières et l’accès au territoire hongrois sans quartozaine pour tout citoyen des pays membres de l’Union européenne étaient effectifs à partir du 18/06/2020. Les seules restrictions restaient :

  • une distanciation de sécurité d’1,5 mètres ;
  • le port du masque dans les transports publics et les magasins.

Les établissements culturels (musées) rouvraient au fur et à mesure. Les thermes Lukács, Rudas et Széchenyi étaient rouverts le 01/07/2020, les bains Gellért le 01/09/2020.

En raison de l’évolution du COVID-19 dans les pays frontaliers, de nouvelles règles d’entrée sur le territoire hongrois entraient en vigueur le 15 juillet 2020. Les pays européens étaient classés en zone verte, zone jaune et zone rouge. Pour la zone verte, qui englobait la France et la plupart des pays de l’Union Européenne, l’entrée en Hongrie était possible sans restrictions. Cependant, en cas de symptômes dans les 14 jours, les personnes arrivées en Hongrie depuis cette zone devaient ne pas quitter leur lieu de séjour pendant 14 jours et se manifester auprès des autorités épidémiologiques hongroises. À partir du 01/09/2020, tous les pays européens étaient placés en zone rouge pour une période de 2 mois.

À du 1er septembre 2020, du fait de la deuxième vague de Covid-19, la Hongrie interdisait totalement l’accès à son territoire pour les non-résidents. Seuls les ressortissants hongrois pouvaient entrer en Hongrie à condition de respecter une quarantaine de 10 jours pouvant être réduite sur présentation de deux tests Covid-19 négatifs réalisés à deux jours d’intervalles. À partir du 05/09/ 2020, un amendement était voté facilitant les voyages d’affaires. Les tests (avec traduction hongroise ou anglaise) issus de l’espace Schengen étaient désormais acceptés.

À partir du 11/11/2020, de nouvelles mesures sanitaires étaient adoptées pour une durée initiale de 30 jours, reconduites jusqu’au 16/03/2021 :

  • Couvre-feu de 20 h 00 et 5 h 00, puis de minuit jusqu’à 5 h 00.
  • Port du masque obligatoire dans les transports en commun, dans les magasins et en ville.
  • Fermeture des magasins et commerces à 19 h 00.
  • Fermeture des bars et restaurants.
  • Interdiction de tout évènement.
  • Interdiction de pratiques sportives amateurs en groupe ; les compétitions sportives professionnelles sont maintenues à huis clos.
  • Rassemblements familiaux et privés limités à 10 personnes maximum, 50 personnes pour les enterrements.
  • Enseignement intégralement en ligne pour les universités et les lycées.
  • Enseignement en présentiel pour les établissements scolaires recevant des élèves de moins de 14 ans.
  • Fermeture des cinémas, théâtres, piscines couvertes, musées et salles de sport.
  • Les hôtels étaient autorisés à ne recevoir uniquement que des clients pour voyage d’affaire.

Le confinement était renforcé du 08/03/2021 au 07/04/2021 : fermeture des magasins à l’exception des magasins d’alimentation, pharmacies, drogueries et stations-service ; suspension de tous les services à l’exception des services de santé ; port du masque obligatoire à l’extérieur ; fermeture des écoles maternelles et primaires jusqu’au 19/04/2021. Les pratiques sportives en plein air et le travail restaient autorisés. À partir du 07/04/2021, le confinement était allégé : couvre-feu jusqu’à 22 h 00, jauge pour accéder aux magasins.

Suite au dépassement des 4 millions puis des 5,5 millions de vaccinations, le gouvernement hongrois a annoncé l’assouplissement progressif de certaines mesures à partir des mois de mai et juillet 2021 :

  • Révocation du couvre-feu .
  • Port du masque non obligatoire à l’extérieur. Il demeurait cependant obligatoire dans les espaces fermés ouverts au public (magasins, transports en commun, trains et autocars, bureaux recevant du public, etc.)
  • Réouverture des magasins, sous réserve de respecter une superficie de 10m² par client. Les limitations d’heure d’ouverture étaient levées.
  • Réouverture des bars et restaurants, dont l’heure d’ouverture n’était plus limitée. Le port du masque restait obligatoire à l’intérieur (lors de la commande et le temps de se rendre aux sanitaires), mais il n’était pas obligatoire sur la terrasse. L’accès aux terrasses était ouvert à tous, mais la consommation à l’intérieur était possible uniquement pour les personnes titulaires de la carte d’immunité délivrée par les autorités hongroises ou équivalent.
  • Réouverture partielle des lieux de divertissement pour les personnes titulaires de la carte d’immunité délivrée par les autorités hongroises ou équivalent notamment : salles de sport, piscines et bains thermaux, zoo, théâtres, cinémas, musées, bains, bibliothèque, compétitions sportives professionnelles… Le port du masque n’était pas obligatoire dans les lieux où l’accès était réservé aux personnes vaccinées. Les mineurs accompagnant les détenteurs de la carte d’immunité étaient admis. Les jeunes de 16-18 ans disposant de la carte d’immunité pouvaient y entrer sans adulte accompagnant.
  • Les hôtels étaient autorisés à recevoir des clients pour voyages d’affaire et des voyageurs en possession de la carte d’immunité uniquement.
  • Des évènements en plein air pouvaient être tenus jusqu’à 500 personnes tout public admis.
  • Les évènements en espace fermé, les évènements musicaux/dansants et les évènements recevant plus de 500 personnes peuvouvaient être fréquentés uniquement par un public disposant de la carte d’immunité ou équivalent.

A partir du 1er juillet 2021, la Hongrie autorisait l’entrée des personnes titulaires du Certificat numérique Covid-19 européen, dont le QR code pouvait être lu dans tous les pays de l’Union européenne. Ce document n’était pas demandé aux mineurs de moins de 18 ans qui les accompagnaient.

L’état d’urgence sanitaire a été décrétée en Hongrie et à Budapest le 03/11/2020 pour une période initiale de 90 jours et reconduite jusqu’au 07/03/2022. La plupart des restrictions liées à la pandémie de COVID-19 ont été levées à partir du mois de juillet 2021, le port du masque n’étant plus nécessaire à l’extérieur. A partir du 01/11/2021 et du 20/11/2021, celui-ci était obligatoire dans les transports en commun et les espaces fermés, dont les hôpitaux, commerces et établissements culturels. La présentation du pass sanitaire n’était plus demandée dans les restaurants. Une preuve d’immunité était uniquement requise pour la participation à des évènements collectifs, tels que des évènements sportifs, culturels, musicaux, de danse ou d’autres évènements en plein air comptant plus de cinq cents participants, ou tout autre évènement d’importance organisé à l’intérieur.