A partir du 17 mars 2021, le plus vieux pont de la capitale fait peau neuve pour une durée estimée à deux ans et demi. La fermeture du Pont aux Chaînes à la circulation automobile est prévue jusqu’en décembre 2022 et jusqu’à l’été 2023 pour les piétons. La fin des travaux en août 2023 coïncidera avec la commémoration des 150 ans de Budapest.

Le premier pont de Budapest

Aussi appelé « pont Széchenyi » du nom du noble hongrois qui initia sa construction, le pont des Chaînes fut bâti entre 1839 et 1849 et fut le premier à relier de manière permanente Buda à Pest. Il faillit de ne pas voir le jour en raison des combats entre révolutionnaires hongrois et troupes impériales autrichiennes. Le général Haynau, qui écrasa l’insurrection magyare, inaugura d’ailleurs l’édifice le 20 novembre 1849. Véritable prouesse technique pour l’époque avec son tablier d’une portée de 380 mètres supporté par deux tours, il fut pendant longtemps le plus long pont suspendu par des chaînes et en fait l’un des symboles de Budapest. Des lions de pierre montent fièrement la garde à chaque tête. Selon la légende, lors de l’inauguration, le sculpteur fut le sujet de moqueries pour avoir omis de les doter de langue, et de dépit se jeta dans le Danube. Bombardé par les troupes allemandes en 1945, il rouvrit en 1949, cent ans après sa première mise en service.

 

Pont des Chaînes de Budapest