A la découverte du thermalisme en Hongrie…

L’eau thermale est présente sous 80% du territoire hongrois, caractéristique que seuls le Japon et l’Islande partagent. Particularité : si vous creusez dans la terre hongroise, la température augmente en moyenne de 1°C par 20 mètres de forage. La Hongrie, ce sont 1289 sources thermales recensées, 315 sources d’eau médicinale, 81 eaux minérales reconnues. Le pays compte 529 établissements d’eau (bains thermaux, parcs aquatiques, plages et piscines) d’une superficie d’environ 590 000 m² et d’une capacité d’accueil journalière de 860 000 pers. Le bien-être et la culture du spa font partie du mode de vie des Hongrois depuis des centaines d’années, le thermalisme en Hongrie existant depuis l’époque romaine…

Qu’est-ce qu’une eau thermale ?

Les eaux thermales sont des eaux d’origine souterraine naturellement chaudes qui se sont enrichies de sels minéraux et d’oligo-éléments lors de leurs parcours dans les roches. Ce sont ces composants qui leur confèrent d’ailleurs leurs vertus et leurs propriétés spécifiques. Il existe 5 types d’eaux thermales :

  • les eaux sulfurées, qui ont un taux élevé d’acide sulfhydrique et de soufre caractérisé par une forte odeur ;
  • les eaux sulfatées, présentant un taux élevé de soufre (eaux calciques et magnésiennes) ;
  • les eaux chlorurées, ayant un important taux de chlorure de sodium ;
  • les eaux bicarbonatées, riches en bicarbonate de sodium ou en calcium (eaux bicarbonatés sodiques et calciques) ;
  • les eaux oligo-métalliques, faiblement minéralisées mais contenant beaucoup de cuivre, de fer ou d’arsenic.

Selon la réglementation hongroise seules les eaux dont la température excède 30°C sont considérées comme des eaux thermales, alors que la température minimale dans les autres pays européens n’est que de 20°C. Il faut les différencier des eaux médicinales dont les effets sur la santé sont scientifiquement prouvés. En complément de l’eau, les stations balnéaires hongroises proposent des soins utilisant boues et gaz thermaux doués de propriétés thérapeutiques qui leurs sont propres.

Thermalisme en Hongrie

La Hongrie, ce sont :

  • 99 bains thermaux et centres de santé ;
  • 40 hôtels thermaux ;
  • 38 stations thermales et lieux de cure certifiés ;
  • 5 grottes médicinales (Abaliget, Aggtelek, Budapest, Lillafüred, Tapolca).

La Hongrie, c’est :

Le plus grand lac thermal d’Europe

Hévíz, qui signifie « Chaude eau » en hongrois, se trouve dans l’ouest de la Hongrie à 193 kilomètres de Budapest. Son lac d’une superficie de 46 350 m² est le plus grand lac naturel d’eau chaude et biologiquement actif au monde. Une source à 38,5 mètres de profondeur qui produit une eau sulfureuse à 40°C l’alimente avec un débit de 410 litres/seconde. L’eau du lac est ainsi totalement renouvelée toutes les 72 heures. Les températures de l’eau en surface varient entre 33 et 36 °C en été et entre 23 et 25 °C en hiver, ce qui permet la baignade pendant toute l’année. N’oubliez pas votre bouée !

A l’opposé d’autres lacs thermaux, une couche de tourbe épaisse de 7 mètres enveloppe le lit du lac de Hévíz. La boue qui en est extraite a des effets thérapeutiques uniques au monde.

Une grotte thermale unique en Europe

Situés au Nord-Est de la Hongrie au pied du massif de Bükk, les thermes troglodytiques de Miskolctapolca sont uniques en Europe. Au cours des millénaires, la nature a créé passages et cavités dans la roche. Les sources remontent d’une profondeur de 900 mètres et alimentent dans la grotte formée par le temps 5 bassins et couloirs à 30°C, ainsi que 2 bassins couverts à 33°C et 35°C.  Dans les anciens bassins, de l’eau jaillit directement de la roche comme des cascades. L’ambiance des baignades est rehaussée par des effets spéciaux de lumière et des bains à remous souterrains. Les eaux thermales et l’air pur de la grotte de Miskolcstapolca ont des effets curatifs sur les maladies cardio-vasculaires, les rhumatismes et les maladies des voies respiratoires.

Les stations balnéaires incontournables de la Hongrie

Un circuit des stations thermales vous fera découvrir la Hongrie et la diversité de ses paysages. Outre le lac de Hévíz et la grotte thermale de Miskolctapolca, ne manquez pas les thermes de Budapest, dont les fameux bains Gellért et Széchenyi, les sources pétrifiantes d’Egerszalók (le « Pamukkale » hongrois), les bains turcs d’Eger, le lac souterrain de Tapolca et les stations balnéaires renommées du pays (Bükfürdő, Debrecen, Demjén, Gyula, Hajdúszoboszló, Harkány, Makó, Sárvár, Zalakaros…) 40 établissements de province parmi les plus réputés du thermalisme en Hongrie vous proposent également au mois de juillet une nocturne, une Nuit des bains. Vous pourrez aussi vous détendre sur la Riviera locale au bord du Balaton, le plus grand lac d’Europe occidentale, ou au bord des lacs Tisza et Velence.